1 Nov
2013

Friser le réticule

– « Alors cette mission photo Sous-Fifre ?

– Accomplie Générale, j’ai mis l’agent K2P1 dans le coups, je sais que vous ne l’aimez pas trop mais il s’est encore une fois montré très efficace.

– Disons que je m’habitue à le savoir dans notre entourage… et puis sachant qu’un certain nombre des dossiers d’article en préparation sont incomplets il va falloir que je m’en accommode.

– J’ai une question Général.

– Posez-la Sous-Fifre.

– Au commandement et dans la population, comment est passé notre… euh….. petit « putsch » ?

– Et bien, Sous-Fifre, étonnement tout le monde à l’air de trouver ça normal. Ils doivent s’imaginer que c’est les vacances et que, tout devenant très vite une habitude, il est normal que nous ayons la charge du blog. Je me suis, bien entendu, garder de les contredire.

Pour la suite, on verra bien, concentrons nous sur l’objectif de la mission WhiteReset. J’ai déjà préparé la trame de l’article, lancez le tout !

 

séparateur-1

Au XIXe et début xxe siècle, un réticule était un petit sac (sorte de bourse) que les femmes prenaient lors de sorties et où elles rangeaient un mouchoir, un flacon de sels ou une vinaigrette (petite boîte précieuse percée de trous dans laquelle on mettait un coton imbibé de vinaigre aromatique).

Source : Wikipédia

reticule1Au départ, l’envie de tester une construction de petit sac à l’ancienne qui permette d’avoir une belle croix sur le dessous (le besoin que ce sac soit vert acide ayant précédemment motivé la première utilisation des teintures acides. Il faut suivre, hein ?).

Le plus rapide et le plus simple est donc d’utiliser quatre panneaux en s’inspirant de ceux du sac à ouvrage à l’ancienne (vous les reconnaissez ? Je vous avais dit qu’il fallait suivre).

Si le réticule résultant est bien sympathique avec son aspect « chou », le tout manque quand même fortement de tenue. Une opération molletonnage-doublage s’est donc imposée (ce qui ajouté au temps de réalisation des six panneaux ayant permis d’en obtenir quatre satisfaisants a transformé l’opération de test simple, rapide et impulsif en petit projet de moyenne envergure nécessitant un grand investissement personnel).

Afin de s’accorder au tissu de doublure sélectionné en dépit de toutes les règles du camaïeu, une ornementation en point d’écrevisse avec un reste de fil d’un précédent ouvrage s’est imposée (et c’est là que l’on discerne ceux qui suivent vraiment et qui devraient avoir reconnu le reste de fil du châle purple rain).

Afin d’illustrer le propos de l’article et d’éclaircir certains points qui auraient pu rester obscurs aux yeux des plus débutants, un petit récapitulatif visuels des éléments suscités est intégré ci-après
(et aucune anti-sèche ne sera fournie alors prêtez-y attention).

reticule montage

 

 

11 Comments

  • waouh génial ce sac, j’adore il est sublime

  • Comme quoi le réticule ne tue pas, il file même pas mal la pêche, dans cette couleur acide à plus d’un titre…

  • quoi de plus normal que d’utiliser des teinture acides pour obtenir un vert acide qui servira a crocheter un reticule (magnifique et je l’ai croise en vrai si je ne me trompe pas) qui servait à contenir un acide euh excuser moi vinaigre aromatique… tout cela me parait assez logique en fait!!!

  • Je ne suis pas une bonne élève, je n’ai pas tout suivi mais … j’aDOre ce petit réticule vert acide avec ses pointes perlées , on le dirait fait de peau de dragon, celle du dessus avec des pointes !

  • c’est une contrepétrie ?

    • Non. Mais tu me donne une idée, ça pourrait venir…

  • très joli et réussi, je confirme !

  • je viens de découvrir ton site suite à la découverte du sac vouivre que je suis entrain de confectionner. Mais 4 faces sont faites, j’assemble. Et je serai bien tenté de faire se joli petit réticule. Y a t il un modèle? ou pourrais tu me fournir un peu d’indice pour le réaliser. Il est super.

    • Merci pour le compliment sur mon petit réticule. En fait, il s’agit de la « première ébauche / réflexion  » de la Vouivre. Donc il n’y a pas de modèle. Pour les indices je ne suis pas contre, cela devrait être tout à fait possible. Mais il faut d’abord me laisser poser les pieds sur terre. Un petit rappel d’ici mi/fin septembre et promis je m’y mets ?

  • Waouh ! J’adore ! Ce réticule est sublime !!! La vouivre est très jolie aussi mais celui-ci à ma préférence… et pas seulement à cause du jeu de mot juste parfait 😉 une métaphore filée même (chou frisé …) ! Mes respects !!! Je m’en vais de ce pas visiter ton blog avec envie !
    Un coup de coeur comme je n’en ai pas eu depuis longtemps … Bravo !

    • Merci, merci…. pour la vouivre et le réticule
      et merci encore d’apprécier mes anthologiques jeux de mots.

Rôôô, oui... un pti commentaire !